L’animation de la vie sociale

L’objectif de cette politique ?

  • Mobiliser les habitants pour apporter des solutions adaptées à leurs besoins ou difficultés de vie quotidienne
  • Renforcer les solidarités et les relations de proximité
  • Prévenir et réduire l’exclusion sociale par la mise en lien des habitants

Les structures d’Animation de la Vie Sociale

sont acteurs du vivre et faire ensemble, de la solidarité et promoteurs des valeurs de la République

L’animation de la vie sociale, axe constant de la politique de la Caisse d’Allocations familiales, s’appuie sur des équipements de proximité, centres sociaux et espaces de vie sociale. Leur activité est fondée sur une démarche globale et une dynamique de mobilisation des habitants. Elle vise à apporter des solutions aux besoins des familles et à leurs difficultés de vie quotidienne, mais aussi à répondre aux problématiques sociales collectives d’un territoire.

Lieux-ressources proposant des services et activités à finalités sociale et éducative, centres sociaux et espaces de vie sociale soutiennent le développement de la participation des usagers-habitants afin de leur permettre de contribuer eux-mêmes à l’amélioration de leurs conditions de vie, au développement de l’éducation et de l’expression culturelle, au renforcement des solidarités et des relations de voisinage, à la prévention et la réduction des exclusions.

En 2023, les partenaires institutionnels (Caf, Etat, Mutualité Sociale Agricole et Département de la Gironde) ont élaboré un nouveau schéma départemental de l’animation de la vie sociale. Ils s’engagent par ce schéma à soutenir les structures agréées jusqu’en 2027

Zoom Schéma Départemental Animation de la Vie Sociale

Pour donner suite à l’évaluation du précédent schéma d’Animation de la Vie Sociale (AVS), de nouvelles orientations ont été identifiées pour la période 2023-2027 :

  • Accompagner l’évolution des modèles socio-économiques des acteurs de l’AVS déjà présents, afin de renforcer leur impact et leur durabilité
  • Accompagner les acteurs de l’AVS dans la compréhension et la gestion des enjeux liés aux transitions sociales, économiques et écologiques.
  • Créer un environnement propice à une coopération renforcée avec les collectivités locales dans le domaine de l’AVS.

Le nouveau schéma vient poursuivre et renforcer les actions entreprises sur la période précédente et s’articule ainsi autour :

  • D’une attention particulière à la stabilisation des projets existants, en veillant à leur pérennité et à leur consolidation.
  • De la redéfinition des modalités de collaboration entre les partenaires signataires, afin de favoriser une mise en œuvre harmonieuse des projets sur les différents territoires.
  • De la promotion de la participation et de l’expression citoyenne dans les projets, en impliquant activement les habitants et en valorisant leur contribution.

Afin de prendre en considération l’étendue et la diversité géographique du département de la Gironde, les signataires s’engagent à soutenir l’émergence de projets durables, prenant en compte les spécificités infra-départementales.

Les institutions signataires et leurs partenaires s’engagent conjointement à soutenir et à promouvoir l’animation de la vie sociale, tout en créant un environnement propice à une meilleure concertation.

ZOOM – Les structures de l’Animation de la Vie Sociale en difficultés

Aujourd’hui, de nombreuses structures se retrouvent confrontées à des difficultés, engendrées par l’inflation et la modification du système de rémunération qui fragilisent un peu plus leurs modèles économiques. L’accompagnement de la Caf est primordial dans cette période et l’appui aux équipements s’est aussi traduit par une motion de soutien votée par nos administrateurs lors du dernier Conseil d’administration de 2023 :

  • Par cette motion, le Conseil d’administration réaffirme son soutien aux structures de l’animation de la vie sociale,
  • Il alerte sur la nécessité de mobiliser des ressources publiques à la hauteur des enjeux de solidarité et de cohésion sociale et territoriale, notamment en soutien aux projets menés par les centres sociaux et les espaces de vie sociale,
  • Il invite les Conseils d’administration des autres caf du réseau à s’associer à sa démarche

En complément, la Caf a consacré une enveloppe destinée aux structures en difficulté de : 301 600 euros en faveur des centres sociaux et 150 000 euros de subvention complémentaires en faveur des espaces de vie sociale.

Les chiffres de l’Animation de la Vie Sociale girondine en 2023

Au 31 décembre 2023 on dénombrait
51 centres sociaux – dont 10 hors métropole

61 espaces de vie sociale – dont 38 hors métropole.

Le budget de l’Animation de la vie sociale
Budget moyen pour un centre social : 759 000€
Budget moyen pour un espace de vie sociale : 153 000€

Les bénévoles engagés
3 450 bénévoles dans les centres sociaux
2 440 bénévoles dans les espaces de vie sociale

Salariés, stagiaires, services civiques
1 458 salariés & 190 stagiaires dans les centres sociaux
328 salariés, 408 stagiaires & services civiques dans les espaces de vie sociale

En 2023, la Caf a accompagné la création d’un centre social sur la communauté de communes du Val de l’Eyre et de deux nouveaux espaces de vie sociale sur les communes d’Audenge et de Captieux.

La Caf de la Gironde verse une prestation de service à l’ensemble des structures bénéficiant d’un agrément sur le département. Les montants versés sur les 2 dernières années représentent :

En 2022 : 6 193 383 euros

En 2023 : 6 506 064 euros

De plus, la Caf de la Gironde adopte une politique volontariste en matière de soutien auprès des structures du département et apporte, à ce titre, des aides complémentaires (sur fonds locaux par rapport aux financements prévus par les fonds nationaux) dont le montant total s’élève à 1 382 200 euros en 2023.

Pour illustrer la démarche participative dans laquelle s’engagent les centres sociaux lors de leur renouvellement de projet, voici un petit film réalisé par le centre social de Monséjour de Bordeaux.

Une « aventure filmique » qui contribue au diagnostic partagé du quartier de Caudéran et à la réflexion sur l’animation et l’évolution du projet social du centre d’animation Monséjour. Recueil des paroles des habitants de Caudéran et de bénéficiaires et intervenants du Centre d’Animation Monséjour.

Centre d’animation Monséjour 2023 : Bilan participatif (youtube.com)

Temps forts

CPOG 2023-2027 : Top départ !

La réunion de lancement du Contrat pluriannuel d’objectifs et de gestion (Cpog) 2023-2027 de la Caf de la Gironde a […]

Lire la suite

Lutte contre le non-recours aux droits via l’inclusion numérique

​​​​​​​Très actif sur la thématique de l’inclusion numérique au service de l’accès , en lien étroit avec les équipes des […]

Lire la suite

Journée départementale des acteurs de l’accompagnement à la parentalité

La Caf de la Gironde a organisé le samedi 25 mars une journée départementale des acteurs du Réseau d’Ecoute, ​​​d’Appui […]

Lire la suite

Convention territoriale globale

Des conventions territoriales globales pour agir au service des familles

Lire la suite
Plus de temps forts

Chiffres clés

48 %

de la population girondine couverte par la Caf

50 %

des ressources

pour 21,7% des allocataires, soit un peu moins d’1 allocataire sur 4, les prestations versées par la Caf représentent plus de 50% des ressources

177 millions d’euros pour la mise en œuvre de la politique d’action sociale en 2023

Plus de chiffres clés