Inclusion & Handicap

L’objectif de cette politique ?

  • Permettre aux familles confrontées au handicap, qu’il s’agisse du parent ou de l’enfant porteur de handicap, de mener une existence la plus ordinaire possible
  • Faire sortir ces familles du « parcours du combattant » pour leur proposer une démarche de « parcours de vie »
  • Prendre en compte la spécificité de ces familles et des besoins qu’ils expriment au titre de la fonction parentale.

Les familles confrontées au handicap sont avant tout des familles : la Caf de la Gironde s’engage auprès d’elles

Une famille confrontée à la situation de handicap s’expose à un certain nombre de ruptures liées à la survenance du handicap qui sont à la fois durables et cumulatives : impact sur la vie professionnelle et la capacité à continuer une activité, impact sur l’équilibre au sein du couple et de la cellule familiale, impact sur les relations sociales, risque de déclassement etc.

Ainsi, quel que soit l’indicateur retenu, les familles bénéficiaires de l’Allocation d’Education de l’Enfant porteur de Handicap souffrent davantage de précarité que le reste des familles allocataires. On assiste en outre à une forte augmentation des besoins des familles dont les enfants sont porteurs de handicap avec l’avancée en âge de ces derniers (pour exemple, passage des trois ans au moment de l’entrée à l’école, passage de l’école élémentaire au collège, passage à l’âge adulte).

Cette complexification des besoins se traduit par une demande plurielle et une forte sollicitation des acteurs du champ du handicap. Dans ce contexte, le droit au répit est également mis en avant comme une priorité d’intervention.

Se dessine en creux ce qui relève d’un « parcours du combattant » pour les familles confrontées au handicap et c’est précisément contre cela que la Caf de la Gironde entend lutter par sa politique inclusion & handicap.

Les principes de la politique inclusion & handicap

Cette politique s’appuie sur des principes fondamentaux

  • Un angle d’intervention centré sur la parentalité, dans un objectif de soutien à la fonction parentale dans l’intérêt et pour le développement des enfants,
  • Une complémentarité avec ce qui est déjà réalisé par l’ensemble des acteurs du champ du handicap sur le département,
  • Un partenariat approfondi au service d’une plus grande efficacité,
  • Une recherche permanente d’équilibre entre nécessité d’inclusion et prise en compte de besoins spécifiques.

Elle vise deux types de publics

  • Les parents ayant des enfants de moins de 20 ans porteurs de handicap,
  • Les parents en situation de handicap dans l’exercice de leur fonction parentale.

En 2023, la ligne politique inclusion & handicap a financé sur fonds locaux
17 partenaires à hauteur de 120 946 € pour la mise en œuvre d’actions inclusives.

Dans la continuité de l’expérimentation nationale d’un bonus inclusion handicap dans les accueils de loisirs sans hébergement (représentant un soutien supplémentaire de plus de 35 000 euros au total), cinq sessions de sensibilisation ont été proposées.

Ces journées coconstruites avec un collectif de onze associations spécialisées sur la thématique ont été pensées au plus près des territoires. 200 directeurs(trices) et animateurs(trices) d’établissements y ont participé.

Ces temps s’articulaient autour d’apports théoriques, d’échanges de pratiques, de capitalisation d’expériences et d’expérimentations qui ont fait l’objet d’un film :

Favoriser la conciliation vie professionnelle, vie familiale et vie sociale

Cette orientation consiste à favoriser l’inclusion des enfants porteurs de handicap au sein des Etablissements d’Accueil du Jeune Enfant et des Accueils de Loisirs. La Caf mobilise pour ce faire des dispositifs de soutien financier qui garantissent aux établissements un mode de financement assurant la prise en charge effective des coûts additionnels liés à l’accueil des enfants en situation de handicap ; principalement dus au renfort du taux encadrement des enfants.

La Caf est également mobilisée dans la formation et la sensibilisation des professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant à la thématique du handicap.

ZOOM : BONUS INCLUSION & HANDICAP
Pour tout enfant âgé de 0 à 17 ans accueilli dans un établissement d’accueil de jeunes enfants
ou dans un centre de loisirs, la Caf verse aux structures concernées une aide financière supplémentaire permettant de favoriser l’accueil et l’inclusion des enfants porteurs de handicap.

Favoriser la conciliation c’est également lutter contre l’épuisement des familles à travers la mise en œuvre du droit au répit parental et familial. La Caf soutient les projets développés par les partenaires sur le sujet.

ZOOM : RÉPIT PARENTAL & FAMILIAL
Des associations proposent sur l’ensemble du territoire des offres de « répit parental » en accueillant les enfants porteurs de handicap, sur un temps court (quelques heures par jour) ou plus long (une journée ou plus), et ce dans le but de prévenir l’épuisement parental. Permettre aux parents de souffler, de se ressourcer et ainsi faciliter la conciliation vie sociale et familiale sont les objectifs principaux de ces associations.

Développer le soutien à la fonction parentale

Cette orientation consiste à développer une offre globale de services Caf articulant accompagnement social (via les offres de services en travail social), versement de prestations et démarche d’accès aux droits, au service des parents.

Ainsi, un pôle spécifique pour le versement des prestations liées au handicap a été créé tandis que des moyens dédiés ont été mobilisés au niveau de l’action sociale de par la structuration de la ligne politique Inclusion & Handicap. Et ce, dans le but de permettre l’appréhension globale de la situation de la famille et, ainsi, favoriser l’accès aux prestations et une meilleure orientation vers les offres de service Caf.

Développer le soutien à la fonction parentale c’est également soutenir les structures (Réseaux d’Ecoute, d’Appui et d’Accompagnement à la Parentalité et Espace Famille) qui portent des projets de soutien à la fonction parentale, quelles que soient ses conditions d’exercice.


C’est encore favoriser le temps libre en famille, dans la mesure où il permet de remobiliser les
familles et de prévenir les risques d’épuisement qui mettent à l’épreuve la cellule familiale. Pour ce faire, la Caf mobilise des dispositifs financiers d’aides aux vacances et développe des partenariats qui favorisent l’accès au temps libre pour toutes les familles.

ZOOM : LES AIDES AU TEMPS LIBRE
Une famille girondine qui souhaite partir en vacances avec son enfant en situation de handicap
peut bénéficier, sous conditions de ressources, d’une aide financière pour sa location de vacances.
Durant son séjour, elle peut inscrire son enfant au « club enfant » où il sera pris en charge par une
équipe d’animateurs spécialisés. Cette offre nationale va être enrichie suite au financement de chalets personne à mobilité réduite par la Caf et permettre une offre prioritaire à tarif préférentiel pour les familles girondines.

Accompagner les jeunes en situation de handicap dans leur parcours d’autonomie

Cette orientation consiste à permettre aux jeunes confrontés au handicap de se penser et de se vivre
comme un « jeune ordinaire », en favorisant leur inclusion. Cela se traduit par l’accompagnement de
projets portés par les jeunes, dans le cadre du Schéma Départemental de la Jeunesse, ainsi que par une incitation financière à développer des perfectionnements sur la dimension inclusion handicap dans le cadre du BAFA.

Accompagner les territoires où vivent les familles dans la prise en compte du handicap

Cette orientation consiste à mieux accompagner les projets des collectivités territoriales en intégrant
systématiquement la thématique de l’inclusion et du handicap dans les instruments contractuels qui lient la Caf et ses partenaires : Projets Éducatifs de Territoires, Convention Territoriale Globale, Schéma Départemental des Services aux Familles, Schéma Départemental Jeunesse.

Cette intégration garantira le portage et la construction au sein des territoires d’une offre coordonnée, concertée, diversifiée et complémentaire de nature à répondre à l’ensemble des attentes et besoins des familles confrontées à la situation de handicap.


Accompagner les territoires où vivent les familles dans la prise en compte du handicap c’est aussi soutenir l’innovation partenariale en la matière et construire des réponses départementales coordonnées. Les Pôles Ressources Handicap, préconisés par la Cnaf, en sont une illustration. Ces derniers ont pour mission d’accueillir, d’orienter, d’informer et d’accompagner les parents d’enfants porteurs de handicaps, de mettre à disposition des professionnels des établissements et structures de loisirs des « malles pédagogiques » et d’animer des temps de sensibilisation des professionnels à la notion de handicap dans les structures de loisirs et d’accueil du jeune enfant.


Découvrez le volet Petite enfance et inclusion dans la rubrique : Petite enfance

Temps forts

Déconjugalisation de l’Allocation Adulte Handicapé

La réforme de la déconjugalisation de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) change le mode de calcul de l’allocation pour les […]

Lire la suite

Convention territoriale globale

Des conventions territoriales globales pour agir au service des familles

Lire la suite
Plus de temps forts

Chiffres clés

112 569

bénéficiaires des allocations familiales

48 %

de la population girondine couverte par la Caf

1 932 millions d’euros de prestations versées en 2023

177 millions d’euros pour la mise en œuvre de la politique d’action sociale en 2023

Plus de chiffres clés